DANS CETTE RUBRIQUE     ≡

REHABILITATION DE LA FERME DE LA MORELLE A CURIS

CURIS AU MONT D’OR : REHABILITATION D’UN BATIMENT AU PROFIT DES EXPLOITANTS AGRICOLES


Lancement des travaux !


Durant plus de 4 ans,  le SMPMO a travaillé sur le projet de réhabilitation d’un corps de ferme à la Morelle sur la commune de Curis au Mont d’Or.
Devenant propriétaire de ce lieu, après une acquisition en lien avec la SAFER, il a été nécessaire de définir les contours du projet ; De réaliser de nombreux dossiers administratifs et d’établir l’ensemble des documents pour lancer la consultation des entreprises.
Ces travaux ne pourraient avoir lieu sans les aides financières obtenues de la Région ( somme ) de la Métropole de Lyon ( somme ) et le budget du SMPMO qui consacrera cette année la (somme de ) pour la réalisation de ces travaux.
Les premiers travaux ont pu démarrer malgré les difficultés liées à la crise sanitaire et les mesures à mettre en œuvre pour permettre aux entreprises de travailler en toute sécurité sanitaire.
Les travaux de terrassement permettant de réaliser la « zone de retournement » devant le bâtiment, ont d’ores et déjà modifié l’aspect extérieur, la réalisation des tranchées pour les alimentations en eau, électricité et pour les eaux usées suivront – étant la base première d’un chantier.
Les maçons ont également démarré leurs actions à l’intérieur du bâtiment, comme parfois sur les anciens bâtiments les découvertes de structures plus endommagées que prévues doivent être prises en compte et nécessitent de retravailler avec les entreprises pour réaliser les travaux nécessaires en restant dans l’enveloppe allouée. Le travail déjà entrepris sur la partie correspondant à l’atelier de transformations des petits fruits donne déjà la vision de cet espace, avec des ouvertures qui apporteront la clarté dans la pièce. .
Cette restauration qui prévoit 3 habitations de 90m2 chacune, permettra de proposer des logements aux exploitants travaillant sur le territoire des Monts d’Or – ce qui doit faciliter les conditions de vie des exploitants sur le secteur, les problématiques de logement étant pour les exploitants une difficulté importante.
Le SMPMO, associe dans les échanges avec l’architecte et les entreprises  les 4 porteurs de projet qui prendront place dans le bâtiment . Ainsi chacun peut exprimer et affiner ses besoins en fonction de son installation.
Miellerie, transformation de petits fruits, séchoir de plantes, production d’endives et de champignons, toutes ses activités ont leurs spécificités qui méritent d’être prises en compte en amont des travaux.
Les réunions de chantier sont l’occasion de prendre les décisions et apporter les éléments nécessaires pour une construction réfléchie qui répondent aux besoins de chacun dans la limite des capacités techniques et financières.
Ces travaux qui mettent la priorité sur les ateliers des exploitants devraient permettre une installation de tous d’ici le début l’année 2021;

 

 

Catégorie actualités: